7 erreurs les plus courantes lors de l’utilisation de préservatifs

S’il est vrai que la seule protection infaillible à 100 % est l’abstinence totale, le préservatif est le meilleur moyen de se protéger et d’avoir des relations saines. Le sexe est un plaisir, mais il ne faut pas oublier notre santé. Nous souhaitons partager avec vous quelques-unes des erreurs les plus courantes commises lors de l’utilisation d’un préservatif, évitez-les !

1. vérifier l’emballage

La vérification de l’intégrité de l’emballage n’est qu’un des points à prendre en compte. Vérifiez la date d’expiration, surtout si vous n’apportez pas le préservatif vous-même, car vous ne savez pas combien de temps l’autre personne peut l’avoir gardé dans son portefeuille. Lorsqu’un préservatif n’est pas stocké correctement, il peut développer de petites fissures, perdre sa lubrification, ce qui augmente le risque de rupture interne. Le contrôle n’est pas difficile, il ne vous prendra que quelques secondes : passez votre doigt le long du bord du caoutchouc pour sentir comment vos doigts glissent avec le lubrifiant à l’intérieur, remarquez également la bulle d’air lorsque vous exercez une légère pression sur la pochette encore fermée.

2. mieux vaut deux qu’une ?

Certains pensent qu’il vaut mieux en mettre deux, de sorte que si l’un se casse, il y aura toujours l’autre à protéger. Cependant, il a été cliniquement prouvé (Feinberg School of Medicine) que cela crée une friction interne entre les deux préservatifs et augmente le risque de rupture de l’un ou des deux préservatifs.

3. Utilisez un préservatif après…

Le préservatif doit être mis en place après l’érection du pénis et avant tout contact vaginal. Avant l’érection, il est difficile de l’enfiler et il risque de ne pas tenir correctement une fois qu’il commence à monter. Après un contact vaginal, cela peut signifier que vous étiez exposée à un risque avant l’utilisation du préservatif.

4. Ne pas presser l’embout

La plupart des préservatifs ont un petit réservoir à l’extrémité, c’est le réservoir de sperme. S’il y a de l’air dans ce réservoir, il n’y a plus de place pour rien d’autre, ce qui augmente le risque de rupture lors de l’éjaculation. Pincez l’extrémité du préservatif du bout des doigts lorsque vous le mettez en place pour éviter que le réservoir ne se remplisse d’air.

5. Mauvaise taille

La taille a son importance. Si le préservatif est trop petit, il se comprimera, coupant la circulation, vous aurez du mal à le mettre en place et il risque fort de se rompre sous l’effet de la friction ou de l’étirement. S’il est trop grand, il peut facilement se coincer à l’intérieur sans que vous vous en rendiez compte. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la taille normale, vous pouvez chercher des options de taille différente disponibles dans la plupart des sex-shops ou des boutiques en ligne comme amazon.

6. Vous utilisez le mauvais lubrifiant

Les lubrifiants à base d’eau sont les meilleurs à utiliser avec les préservatifs en latex. Vous pouvez consulter l’étiquette, qui indique souvent le type de préservatif avec lequel le lubrifiant est compatible ou non. Les lubrifiants à base d’huile, les lotions, etc. peuvent affaiblir le latex et augmenter ainsi le risque de rupture.

7. L’utiliser parfois

La plus grande erreur que nous puissions commettre est de n’utiliser les préservatifs que de temps en temps. Les préservatifs ne sont efficaces que lorsqu’ils sont utilisés avec tous les partenaires sexuels.

After many years of spreading love, OK Agency has permanently Closed as of May 2024. 

Feel free to keep on browsing:

Tras muchos años compartiendo amor, OK Agency ha cerrado permanentemente en Mayo 2024

Si te gustaría seguir navegando: